A LA UNE

A l’occasion de la COP 25, la Fondation PSA et Duramen signent un partenariat en faveur de l’insertion professionnelle dans les métiers de la sylviculture

  • Ce projet d’insertion par le travail en forêt porte sur un ensemble de 25ha de plantations en région Centre-Val de Loire.
  • Les salariés en insertion vont acquérir de nouvelles compétences liées aux métiers de la protection de l’environnement : plantations, gestion durable des forêts et adaptation aux changements climatiques…

Communiqué de presse du 11 décembre 2019

Bernadette Vallée, Présidente de Duramen et Karine Hillaireau Déléguée Générale de la Fondation PSA
Bernadette Vallée, Présidente de Duramen et Karine Hillaireau Déléguée Générale de la Fondation PSA

LE PROJET

OUVRIR LES METIERS DE LA SYLVICULTURE A L’INSERTION PROFESSIONNELLE

Née en 2015, l’association Duramen (MEcéNat pour une gestion forestière DURAble) soutient financièrement des projets de boisement/ reboisement ou autres travaux sylvicoles apportant une plus-value environnementale à la forêt en région Centre-Val-de-Loire. Ces projets permettent ainsi de lutter contre le changement climatique lié à l'effet de serre.

L’écosystème forestier est un enjeu environnemental d’intérêt général. La forêt permet de lutter contre le réchauffement climatique, d’améliorer la qualité de l’air et de l’eau, de prévenir l’érosion des sols et de protéger la biodiversité. Or 74% de la forêt française appartient à des propriétaires forestiers privés (source IGN) qui n’ont pas toujours les moyens financiers et les compétences pour entretenir ce patrimoine.

Les emplois sylvicoles, quant à eux, sont des emplois ruraux, très peu ouverts à l’insertion professionnelle à cause de leur technicité et de l’obligation pour les travailleurs d’être mobiles.

C’est de ce constat qu’est né le projet « l’insertion professionnelle dans les métiers de la sylviculture » soutenu par la Fondation PSA en partenariat avec Duramen. L'enjeu est d’ouvrir le secteur de l’insertion professionnelle à la sylviculture dans la région du Centre-Val de Loire, soit 25 hectares de forêts privées. Les travailleurs en insertion suivront le programme d’accompagnement et de formation proposé par des SIAE (Structures d’insertion par l’activité économique).

Dès 2020, la SIAE,  ADS 45, à Sully sur Loire (45) interviendra à Neuvy-en-Sullias pour des travaux préparatoires aux plantations et à Saint-Viâtre pour des travaux de plantation et d'entretien.

Carte des sites forestiers du projet
Carte des sites forestiers du projet