Faciliter l’accès à l’aide alimentaire

Le projet soutenu par la Fondation consiste à favoriser la mobilité physique, sociale et professionnelle de personnes en situation de précarité et/ou éloignées de l’emploi, bénéficiaires du réseau des épiceries solidaires d’A.N.D.E.S, l’Association Nationale de Développement des Epiceries Solidaires. Sans mobilité, les personnes en difficulté ne peuvent pas avoir accès à l’accompagnement proposé par l’association.

Ce projet se décline en 2 parties :

  • une première partie visant à la mise en place d’un projet de transport social dans le réseau des épiceries solidaires A.N.D.E.S. L’objectif est de permettre à des populations en situation de précarité et rencontrant des problèmes de mobilité d’accéder à l’aide alimentaire mais également  de leur permettre de prendre part aux actions de socialisation et d’insertion proposées par les épiceries solidaires. Dans le cadre d’un appel à projet au sein du réseau d’épiceries, 3 véhicules ont été offerts en 2013 par la Fondation afin que les épiceries mettent en place un système de transport social à la demande.  Ainsi, les épiceries du Pêchereau (Creuse), de Bourbon L’Archambault (Allier) et de Toulouse Maillol (Haute-Garonne) ont été dotées chacune d’un véhicule.
  • une seconde partie visant à favoriser la mobilité physique et l’accès à l’emploi durable des salariés du chantier d’insertion de l’A.N.D.E.S., « La Grande Maison », situé dans l’Orne. Ce chantier d’insertion mène une activité de maraîchage, qui fournit des fruits et légumes aux structures d’aide alimentaire d’A.N.D.E.S. La Fondation a remis 5 scooters à disposition des salariés en insertion, afin de leur permettre de se rendre au chantier et de faire les démarches pour trouver un emploi.
ANDES

PARTAGER