Les garages solidaires soutiennent des personnes en difficulté sociale, professionnelle et/ou financière en leur permettant de faire entretenir, réparer, louer ou acheter leur véhicule à un tarif solidaire. Souvent chantiers d’insertion, installés en zones urbaines et sensibles, ils forment également des personnes en insertion à la mécanique automobile.

Les garages solidaires ont des modèles économiques souvent fragiles dépendant des soutiens institutionnels qui varient d’un territoire à l’autre. Ils doivent faire face à des besoins sociaux très importants avec une capacité humaine et logistique souvent limitée.

Depuis 2011, la Fondation PSA a soutenu une soixantaine de garages en phase de création ou de consolidation (pour un montant global de 840 000 €).

La connaissance de plus en plus fine du secteur et de ses besoins, notamment à travers l’étude de décryptage du modèle des garages solidaires conduite en 2015 en partenariat avec la Fondation Norauto**, a conduit la Fondation PSA à s’engager en faveur de la structuration de ce secteur.

La Fondation PSA lance la 1ère journée de rencontre des garages solidaires !
La Fondation PSA lance la 1ère journée de rencontre des garages solidaires !

La connaissance de plus en plus fine du secteur et de ses besoins, notamment à travers l’étude de décryptage du modèle des garages solidaires conduite en 2015 en partenariat avec la Fondation Norauto**, a conduit la Fondation PSA à s’engager en faveur de la structuration de ce secteur.

Un expert métiers pièces et services du Groupe PSA a notamment été nommé comme référent pour l’accompagnement des garages solidaires lauréats du premier appel à projets spécifique organisé l’année dernière.

Au programme de cette rencontre :

  • formulation des besoins concrets,
  • échanges de bonnes pratiques,
  • discussion avec expert de la réparation automobile côté constructeur,
  • premières propositions d’actions : rapprochement avec les garages traditionnels, diffusion de méthodes, mutualisation d’outils et approvisionnements, réflexions sur les modèles économiques, sur un statut officiel des garages, la création d’un référentiel, d’un label, etc.

Merci à tous pour votre motivation et les idées constructives qui ont émergé.

Ces professionnels ne demandent qu’à être entendus et soutenus ! La dynamique est lancée et s’annonce prometteuse pour les prochaines rencontres.

A suivre !

* Association spécialisée dans la structuration des acteurs de l’économie sociale et solidaire.

** Etude « Enjeux et opportunités du secteur des GS en France », menée en 2015 par le cabinet Eexist.

PARTAGER