Kaduna, NIGERIA – Le conseil d’administration du programme Shade Tree Youth Empowerment Initiative (STYEI) vient de confirmer le déploiement national du projet pilote inauguré en janvier dernier, en présence du Ministère nigérian des Industries, du Commerce et de l'Investissement.

STYEI est un programme de responsabilité sociale développé avec le concours de Peugeot Automobile Nigéria (PAN) et soutenu financièrement par la Fondation PSA, visant à réduire la pauvreté et à autonomiser les jeunes sans emploi et sous-employés au Nigeria.

Cette initiative d’ampleur, la 1ère du genre au Nigéria, couvre plusieurs enjeux. La création d’emplois dans le secteur stratégique de la mobilité des personnes d’une part, mais surtout un moyen d’agir pour la durabilité des véhicules et d’assurer un flux de pièces de rechange non dangereuses.

L’atelier pilote inauguré en janvier, constitué d’un bâtiment préfabriqué et d’une rampe, a permis de tester la robustesse et l’adaptabilité de la structure, et peut à présent être démultiplié sur l’ensemble du territoire nigérian. 12 structures similaires devraient voir le jour en 2018.
Le prototype achevé, officiellement mis en service, continuera d'être utilisé à des fins de démonstration et d'apprentissage.

Chaque garage STYEI aura le potentiel de recruter au moins 10 travailleurs au démarrage, une force de travail amenée à croître rapidement.
Plusieurs centaines de jeunes Nigérians devraient à terme bénéficier de ce programme d’ampleur.

Accroître les compétences techniques & développer l'entreprenariat chez les jeunes

 

Destiné aux jeunes Nigérians volontaires, disposant au moins du certificat d’étude secondaire, l’initiative vise à former des mécaniciens automobiles au fonctionnement des hautes technologies d'aujourd'hui afin de pouvoir entretenir et réparer les véhicules actuellement sur le marché.
Le tutorat aura pour objectif de lancer ces jeunes en travailleurs indépendants et d’en faire à terme des fournisseurs d'emploi dans la chaîne de service de l'industrie automobile.
Au-delà de l'acquisition de compétences techniques, de l’entraînement et de la fourniture de documentation technique, le programme doit également installer et équiper des garages de services standardisés que ces jeunes entrepreneurs seront amenés à gérer de manière indépendante.

 

Une large mobilisation des acteurs pour la réussite de ce réseau de garages

 

Les responsables du programme ont à cœur de souligner que le projet a pu émerger grâce à l’implication des autorités publiques nigérianes pour permettre la construction des futurs centres de formation et le soutien de PAN, qui met à disposition ses moyens humains et techniques.
L’initiative est également soutenue par le Programme de Développement des Nations Unies.

 « C'est un projet humain très fort, sans antécédent au Nigéria », précise Eric Maydieu, chef de zone Afrique de l'ouest et Nigeria du Groupe PSA et parrain impliqué du projet.
« Dans un pays deux fois grand comme la France, sans véritables moyens de communication de masse, le véhicule est le seul moyen de mobilité. 61% de la population a moins de 25 ans et connaît de fortes disparités régionales avec un nord souffrant de malnutrition et d'illettrisme. Tout projet visant à favoriser l'emploi, la responsabilisation et l'autonomie des jeunes est bienvenu. »

 

Longue vie au programme et bonne route à une nouvelle génération d’entrepreneurs !

PARTAGER